Présentation de l’équipe

LE Thi Kim Son

Enseignant-Chercheur

MRSH ULCO 21 Quai de la Citadelle – 59383 Dunkerque cedex 01  – sontk.le@univ-littoral.fr

Fonctions principales

  • Enseignante à l’Université du Littoral et à l’École de commerce ISCID-CO
  • Chercheuse au laboratoire Innovation et Stratégies Industrielles (ISI)

 

Thème(s) de recherche

Mes publications portent sur le processus d’innovation dans le contexte de ressources limitées. Elles sont principalement appliquées au cas des petites et moyennes entreprises vietnamiennes. Les études sur l’innovation se sont concentrées exclusivement sur les pays développés. Cependant, dans les pays en développement, une attention particulière est accordée à la divergence des conditions dans lesquelles se déroule le processus d’innovation. En ce sens, la différence à noter est l’accès contrasté aux ressources. Mes recherches visent à contribuer à une meilleure compréhension de la gestion de l’innovation dans le contexte de ressources limitées des pays en développement.

À partir de la vision de la gestion de l’innovation dans les pays développés, il s’agit de transférer ces connaissances dans les pays en développement. Cependant, mes recherches portent sur des sujets spécifiques des pays en développement qui sont susceptibles d’enrichir la vision de la gestion de l’innovation, par exemple le bricolage, les liens sociaux et la corruption. Ce sont les facteurs qui soutiennent le processus d’innovation dans les pays en développement.

Le bricolage se produit dans un contexte des ressources limitées. « Bricolage » est comme une stratégie possible des entreprises pour surmonter le manque de ressources dans le processus d’innovation en utilisant les ressources disponibles, recombinant les ressources à de nouvelles fins et de se débrouiller pour fournir des solutions appropriées. Ces travaux permettent également de souligner le rôle joué par les relations sociales (capital social), la capacité d’adaptation et d’absorption des sources de connaissances externes. Le capital social incarné dans les liens sociaux compense les limites du contexte institutionnel sous-développé des pays en développement. En même temps, les liens sociaux entraînent une exposition accrue à la corruption.

Mes recherches utilisent des méthodologies quantitatives tel que le modèle de sélection Heckman ou Tobit type 2, le modèle Heckprobit, la modélisation par équations structurelles généralisées (GSEM), la méthode SURE (équation de regression apparemment non reliées) et les méthodes d’analyse factorielle multiple. De plus, certaines de mes publications portent également sur les aspects financiers, comptables et marketing et la plupart de ces travaux ont utilisé des techniques plus qualitatives (par exemple, entretiens, notamment de type semi-directifs).

 

Télécharger CV